Derrière une vaste enceinte se dissimule un important domaine dont le château primitif date des XVème  et XVIème siècles. Au XIXème siècle le château est reconstruit. Le corps de logis abrite une étonnante chapelle.

Visite commentée sur réservation uniquement. :

M. Hugues du Réau

Tél : 06.30.86.56.42

Château des Roches, route de Précigné, 49430 Morannes

Information "les portes de l'Anjou" Office du tourisme

Les journées nationales du patrimoine ont pour but de permettre à tous les citoyens de visiter des édifices publics qui ouvrent exceptionnellement leurs portes, monuments, palais de justice, hôtels de ville, tribunaux, préfectures, églises, théâtres, châteaux, mais aussi des demeures privées, des banques, des lieux de mémoires, etc.

Un peu d’histoire

En France, les premières journées du patrimoine ont été lancées en 1984 par le ministre de la Culture français, Monsieur Jack Lang. A l’époque, appelées « Journée portes ouvertes dans les monuments historiques », elles ont lieu le troisième dimanche de septembre.

Depuis 1991, ces journées ont pris une dimension européenne.

Depuis 1992, la manifestation change de nom et devient les journées nationales du patrimoine, sa durée passe de un à deux jours.

Les dates

Cet événement se déroule chaque année durant le troisième week-end de septembre.

 

 Ce prieuré fondé en au XI ème Siècle, sur le domaine de l’évêque, seigneur de Morannes, dépendait de saint-serge d’Angers.

 

L’abbé y entretenait au XII ème Siècle deux religieux, dont un prêtre pour desservir la chapelle.
Un petit bourg se forme au XIII ème Siècle à proximité du prieuré.
Le 28 avril 1791, le bâtiment est vendu comme bien national à M Dobrée de Nantes.
La façade orientale de l’édifice est surmontée de «  fenêtre à meneaux à pignons aigus, et à moulures prismatiques se prolongeant en lucarnes fleuronnées ornées de choux rampants.
Des baies romanes sont placées entre les trois imposants contreforts qui épaulent le bâtiment.
Le corps d’habitation médiéval a été inscrit à l’inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques par arrêté en date du 12 juillet 1991.
 

 

Maison seigneuriale avec chapelle, enceintes et fossés, sa construction date du 16e siècle/17e siècle. Elle appartenait en 1507 à Jean de Grandpré, et en 1539 à François de la Planche de Ruillé

Le Manoir de l'Asnerie est inscrit sur l'Inventaire supplémentaire des monuments historiques (arrêté du 21/12/1984).

Façades et toitures, escalier à balustres en bois, cheminée de la salle du premier étage (cad. C 818)


 

Ce château situé sur la rive droite de la Sarthe, est composé d’un corps de logis qui s’appuie sur une aile en retour d’équerre, au pignon orné d’une fenêtre ogivale trilobée. La tourelle à pans coupés placée à l’intersection des deux corps de bâtiment possédait autrefois une haute toiture en poivrière, comme l’atteste un croquis du XVIII ème siècle.
A l’intérieur, l’ancien escalier à vis pierre a été remplacé par un escalier de bois. Une porte à accolade du XV ème siècle et un bénitier à linteau trilobé intégré au mur sont les seuls vestiges de la chapelle attenante autrefois au logis.
Les grandes salles de l’édifice renferment huit cheminées des XIVème, XVème , XVII ème  et XVII ème siècles. Une immense charpente couvre cette vaste demeure.

Le Gennetay possédait une enceinte de douves encore bien visible avec à ses angles quatre tours qui existaient encore au XVIII ème   siècle. Un châtelet carré protégeait le débouché du pont.

L’ensemble du bâtiments ainsi que les douves ont été inscrits à l’inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques par arrêté en date du 1 juin 1987.

Liens utiles

Plan interactif

Mairie de Morannes

12 place Charles de Gaulle
49640 Morannes

02 41 42 21 08

Envoyez-nous un e-mail